lundi 4 avril 2016

L'île bénie des dieux...


Minuscule morceau de France perdu sous les tropiques, diverse et colorée, douce et parfumée, la Réunion offre de multiples facettes qui s'égrènent au gré de ses côtes offertes à l'alizé
Mais en s'élevant vers les hautes plaines et les cirques, l'île révèle un autre visage, grandiose et spectaculaire, sauvage et mystérieux, jusque dans le feu intense qui ne quitte jamais le cœur de son volcan. La Réunion est aussi une terre métisse où la culture, la gastronomie, la population et la joie de vivre témoignent d'un passé riche de ses différentes origines ethniques et d'une histoire humaine à nulle autre pareille.
Rien ne vaut de flâner parmi les étals des marchés, pour se faire une idée de la gastronomie réunionnaise. Profiter des couleurs, des odeurs, goûter les samoussas et les bouchons chinois, faire le plein d’achards pour pimenter le poisson, ainsi que de cannelle et de gingembre pour préparer le fameux rhum arrangé. 
J'avais un peu de mal à l'entendre et à le croire vraiment, quand mon père disait que cette île était bénie des dieux... maintenant je comprend tout à fait cette image merveilleuse qu'il a gardé de ses escapades enchantées au sein de cette île fantastique. 











































La cascade Langevin (ou de Grand Galet) constitue un des bassins qui jalonnent la rivière Langevin. Il s'agit certainement de la plus belle cascade de l'Ile.
Les abords de la rivière Langevin sont une destination privilégiée pour le traditionnel pique-nique du dimanche des réunionnais.









Jace, est un graffeur et artiste peintre vivant à la Réunion. De renommée mondiale aujourd'hui, il est le créateur du fameux gouzou: un petit personnage malicieux et sacrément comique qui a la fâcheuse tendance à être peint un peu partout sur l'île, mais aussi à des endroits improbables et quasi impossible d'accès!





@+

2 commentaires:

  1. Je ne me souvenais plus que vous partiez au loin, mais toujours en France grâce à nos intrépides coureurs d'océans qui nous permtttent aujourd'hui d'être chez nous un peu partout dans le monde ; à ce sport là, Anglais, Espagnol et Portuguais étaient loin d'être mauvais !
    Encore des images pour une autre expo, qui sait ...
    Profitez bien, au retour il y aura du pain sur la planche !
    Bises
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Salut Alain... Nous sommes partis oui, mais l'année dernière !!!!
    Ce n'est que maintenant que j'ai un peu de temps que je souffle sur les photos pour les dépoussiérer un brin!

    RépondreSupprimer